Une histoire bien ancrée

Pour ajouter à l’expérience, le visiteur embarque à bord de quatre bateaux en cale sèche et vogue à travers une autre époque.

« Entendez claquer les voiles, humez les effluves du bois, explorez les quartiers de l’équipage et touchez la roue du capitaine pour découvrir la vie des marins. »

LA MARIE CLARISSE

 

Construite en 1923, la goélette Marie Clarisse a navigué jusqu’en 2014. Reconnue « bien patrimonial » du Québec en 1978, cette voiture d’eau à voiles, de 40 mètres, a connu tempêtes et accalmies.

» Une histoire passionnante
» Fiche technique

LA SAINT-ANDRÉ

 

Dernier type évolutif de vaisseaux à fond plat en usage sur le Saint-Laurent, la goélette Saint-André date de 1956 et est classée « bien patrimonial » du Québec depuis 1978.

LA JEAN-YVAN

 

Faisant partie des derniers témoins du cabotage sur le Saint-Laurent, la Jean-Yvan (1958), est l'avant-dernière goélette construite au Québec et le dernier exemple vivant conçu avec une poupe en pointe.

LE FEU-FOLLET

 

Le Feu Follet est un patrouilleur construit pour le ministère provincial des Terres et des Forêts afin de détecter les incendies de forêts le long de la Basse-côte-nord. Ce bateau de service a été construit en 1951 au Chantier maritime de Saint-Laurent de l’Ile d’Orléans, en même temps que le bateau de service Grosse-Île.

LE REMORQUEUR FÉLICIA

 

Remorqueur conçu en 1923, le Félicia dévoile ses secrets de la salle des machines à la timonerie en passant par les quartiers de l'équipage et la salle des communications.